Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Impression sur composite d'Aluminium

    Aujourd'hui, je vous propose une comparaison de deux techniques d'impressions sur composite d'aluminium.
    Le composite d'Al est constitué de deux fines plaques l'aluminium (Al) qui prennent en sandwich un polymère. Cette construction particulière permet de garder une bonne planéité dans le temps. Les panneaux constitués d'un seul composant tel l'Aluminium ou le forex ou le plexi... auront tendance à se déformer plus rapidement.
    Le composite d'Al est souvent appelé "Dibond" qui est en fait une marque.

    Contre-collé

    Cette technique consiste à collé une photo sur un composite l'Al.  Elle peut être collé à froid avec double-face ou une colle à applique au pinceau.
    L'avantage de cette méthode est que vous pouvez imprimer la photo sur le papier de votre choix. Et ainsi profiter des papiers texturés ou pas, de choisir un papier mat, perlé, brillant...  Les possibilités sont infinies.  Vous pouvez profiter de la qualité des impressions pigmentaires qui reste incomparable.  C'est une méthode qui vous permettra de garder le gamut de couleur de votre appareil photo.  Vous devez néanmoins faire attention à certains papiers qui sont sensibles à l'humidité et donc vont se déformer quand vous placez votre photo dans une pièce fort humide.

    Impression directe sur l'Aluminium

    Cela consiste à imprimer directement sur l'aluminum.  Les avantages: pas de formation de bulles, résiste à l'humidité, peut être exposé à l'extérieur. Inconvénients: moins de choix de finitions, espace colorimétrique plus réduit.

    Gamut et espace colorimétrique

    Les espaces colorimétriques sont des normes qui définissent les couleurs visibles ou imprimables. Plus un espace est étendu plus il pourra nous montrer des couleurs.  Dans les espaces plus réduits, une couleur qui n'est pas imprimable sera remplacée par une couleur proche.
    Si vous photographiez en adobeRVB vous aurez plus de couleurs que dans l'espace sRVB.
    Les imprimeurs travaillent en "cmjn" se qui réduit encore les couleurs.

    Test chez Saal Digital

    Saal m'a proposé de tester un tableau (50€ de réduction si j'écris et publie un article).  J'ai donc choisi une photo noir et blanc, j'en ai profité pour demander un grand format (60x60cm).

    La livraison s'est avéré rapide, le tableau est bien emballé.  Heureusement, car le facteur a manqué plier le colis devant moi en le posant en équilibre sur l'arrête de la remorque.  La finition du produit est remarquable.  Les couleurs donnent moins bien que l'impression étalon (impression sur Epson 3880 et papier Tecco PM230 mat).  Sous certains angles, une légère dominante verte apparait. Pour réduire ce problème colorimétrique, j'aurai du utiliser les profils icc fourni par Saal digital et adapter ma photo avant de l'envoyer.

    Conclusion

    Ma préférence va pour le contre-collage, surtout qu'il est réalisé par mes soins. Je peux ainsi mieux maitriser les couleurs imprimer dans l'espace adobeRVB en 16bits, au lieu du cmjn en 8bits.  En noir et blanc, les 4 cartouches noirs et grises permettent une plus grande finesse dans les gris.
    Néanmoins, pour des grands tirages, surtout quand ceux-ci seront exposés dans différents endroits (extérieur, demeure peu chauffé ou trop chauffé), l'impression directe conserve ses avantages.
    Et pour cela, Saal vous offrira un service de qualité.

    a+

    Stan